André DEWARIN

 

Passy
André Dewavrin est né le 9 juin 1911 à Paris (16") dans une famille d'industriels.
Polytechnicien, de la promotion 1932/1934, il choisit, à sa sortie, le Génie. Il est aussi licencié en droit.
Lieutenant au 4• Régiment du Génie à Grenoble, il est en 1938-1939,
professeur adjoint de fortification à l'Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr.
Après la déclaration de guerre, il commande la 12• Compagnie d'Eiectromécaniciens à l'Etat-major général à Meaux puis entre à l'Etat-major
du Génie de la 9• Armée à Verviers. En avril1940, il est commandant du Génie du Corps Expéditionnaire français en Norvège.
De retour de Narvik avec la division du général Béthouart, il débarque à Brest, le 17 juin 1940, et rembarque aussitôt avec l'ensemble de la division pour l'Angleterre. Installé dans un camp britannique et ayant entendu parler du général de Gaulle, il se présente à Londres à l'Etat-major des FFL à la fin du mois de juin et se place sous les ordres du général de Gaulle, qui le charge de la direction des 2• Bureau et 3" Bureau.
André Dewavrin doit alors organiser un service de renseignements, au départ sans argent ni moyens de communications. Sous le pseudonyme
de "Passy", avec le titre de chargé de mission de 1'" classe du Commissariat à l'Intérieur, il met sur pied, avec son adjoint André Manuel, le Service de Renseignements (SR) des FFL qui devient le Bureau Central de Renseignements et d'Action Militaire (BCRAM) puis le BCRA
Grâce à l'impulsion que lui donne le lieutenan-tcolonel Passy, le BCRA recueille - parfois en rivalité avec les services britanniques - une masse 
considérable de renseignements militaires et civils sur la situation et l'action de l'ennemi en France.
En février 1943, le colonel Passy accueillant à Londres le général Delestraint, sollicite et obtient une mission en territoire occupé qui durera six semaines. Le départ de la mission "Arquebuse", pseudonyme de Passy, a lieu le 26 février 1943, Passy a pour mission de faire connaître sur le plan civil et militaire les directives du général de Gaulle dans l'ancienne Zone Nord en collaboration avec le chef de la mission "Brumaire" (Pierre Brossolette), parachuté un mois auparavant, et Rex (Jean Moulin). Il retourne à Londres
en compagnie de Brossolette, et remet au général de Gaulle un rapport sur les contacts pris.
Le 27 juin 1943, le colonel Passy se rend à Alger pour prendre la Direction Technique de la Direction Générale des Services Spéciaux (DGSS), résultat de la fusion du BCRA avec les Services Spéciaux du général Giraud.
Ayant quitté la DGSS en février 1944, il est parachuté le 5 août 1944, dans la Région de Guingamp pour participer avec les FFI et des éléments américains à la libération de la région.
En mai 1945, il retrouvera pour quelques mois la responsabilité des services spéciaux (OGER et SDECE).
Compagnon de la Libération le 20 mai 1943, il était Grand'Croix de la Légion d'Honneur, Croix de Guerre 39/45 et Médaillé de la Résistance. Est membre du Comité d'honneur de I'ANACR de 1976 à 1998.


Réagir

CAPTCHA