André Ribouton

 

 


Assemblée générale du comité le mercredi 19 février 2014 à la Mairie du 9ème Place Valmy à 14h avec la participation de Roger Gaget, coprésident de l'ANACR du Rhône.
Ce jour est le 70ème anniversaire du massacre de 49 résistants fusillés, au fort de la Duchère. Le site est en travaux et actuellement inaccessi
 

 

 

 

 

 

André Ribouton, président du Comité, nous a quitté

André Ribouton, Résistant de toujours.

André Ribouton est né le 25 avril 1923. Ses parents habitent au Point du Jour. En 1940, élève à l’Ecole Edmond Labbé, il participe à la manifestation du 19 novembre en tournant le dos avec ses camarades au passage du Maréchal Pétain place Bellecour. Le 14 juillet 1942, il est à la manifestation contre Vichy, place de la République. Il participe à la diffusion de tracts. En novembre 43, après un séjour dans une organisation de jeunesse encadrée par des militaires, il s’évade et rejoint la Résistance en Savoie. Il participe à plusieurs attaques contre l’occupant et sera gravement blessé. Cette blessure lui fera rencontrer une infirmière résistante qui deviendra son épouse après guerre. Après l’hôpital et l’instruction militaire, il partira avec les Chasseurs Alpins jusqu’en Autriche participer à la traque des nazis.                                                           

Démobilisé en décembre 45, il fait carrière aux Centres de tri des PTT de Lyon, et milite à la CGT et au PCF.. Il sera vice-président et président de l’ANACR*. Attaché à la transmission de la mémoire, il fera beaucoup de témoignages au CHRD** et dans les établissements scolaires. DDEN*** dans le 5ème pendant 50 ans, il sera décoré des Palmes Académiques. . Il recevra la médaille d’honneur de la ville de Lyon en 2010. Il décède le 29 avril 2013 à 90 ans et repose désormais à Loyasse. Avec André Ribouton disparait un grand résistant qui avait à cœur de témoigner auprès des jeunes.

 

 

André Ribouton inaugure une plaque  en hommage à Francine Chollet à Saint-Just le 6 mai 2008 

André Ribouton était le président du comité ANACR Béroud des 5ème et 9ème arrondissements de Lyon. La photo représente l'inauguration du Jardin Francine Chollet situé dans les virages de la rue du Cardinal Gerlier à Saint-Just. Francine Chollet était une résistante communiste du quartier morte en déportation à Ravensbrück. Après son arrestation, ses 3 sœurs continuèrent à héberger des responsables de la Résistance en mission à Lyon dans leur appartement au 118 montée de Choulans Lyon 5. Couturières à domicile, les va et vient n'attiraient pas l'attention des délateurs possibles.

 


Réagir

CAPTCHA