Georges Filip-Lefort,

Georges Filip-Lefort,

ardent artisan de la Libération de Villeurbanne, est mort le 6 janvier 2015 à l’âge de 95 ans. En août 1944, ce jeune résistant, commandant des Francs-Tireurs et Partisans de la Main d’œuvre immigrée, a mené une partie des opérations de l’insurrection populaire qui a précédé la Libération de la ville.

Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, a salué la mémoire de celui « qui a encadré les insurgés de Villeurbanne et tenu tête à la onzième Panzer division SS, avec ses camarades du bataillon Carmagnole ».

« George Filip-Lefort appartient pour toujours à cette jeunesse innocente et héroïque, farouchement éprise d’une liberté qu’elle nous a laissée en héritage » a poursuivi Jean-Paul Bret.

Hongro-roumain né en Transylvanie, il n’avait que 18 ans lorsqu’il a rejoint la France pour des études supérieures d’ingénieur. Trois ans plus tard, à 21 ans, il entrait dans la Résistance, membre du mouvement Combat. En 1942, il rejoignait les FTP-MOI (Francs Tireurs et Partisans de la Main-d’œuvre immigrée). En septembre 2008, Georges Filip-Lefort avait reçu les insignes de Commandeur de la Légion d’honneur à Villeurbanne.

 

 

l'insurrection de Villeurbanne a fait l'objet de différentes publications, notamment Claude Collin, a publié sous le titre : "L'insurrection de Villeurbanne a t'elle eu lieu ?" dans la collection "Résistances" aux Presses Universitaires de Grenoble, un ouvrage qui relate ces faits qui ont eu lieu du 24 au 26 aout 1944.

 

 

 


Réagir

CAPTCHA