Congrès du 27 septembre 2014

 

le congrès de l'ANACR Rhone s'est déroulé cette année à Givors.

 

Paul Vallon président du Comité de l'ANACR Givors a accueilli les participants dans le moulin Madiba, nouvellement ouvert et qui abrite le musée de la Résistance de Givors.

 

Le rapport moral a été présenté par Roger Gaget,co-président  sortant du Comité.

Le rapport d'activités par Roger Gay, co-président sortant.

le raport financier par Mme Bourgeois, trèsorière.

 

il y avait 41  participants et  45 adhérents s'étaient fait représenter.

Des personnalités étaients présentes :

Mr le maire de Givors, Martial Passi,

Mr Jean-Dominique Durand  chargé  de la mémoire et du patrimoine auprès de M; le Maire de Lyoin, dont les interventions furent très appréciées.

Mme Christiane Charnay, 1er adjointe  et M. Louis Soulier, adjoint à Mr le Maire de Givors

Mme Nicole Gay, adjointe au maire de Lyon,

des représentants du monde combattant dont M. Barranco de l'UFAC.et M Bruno Permezel de l'Amicale des Rescapés de Montluc.... 

 

les rapports sont adoptés à l'unanimité.

la discussion autour de la motion est très animée, elle est finalement adoptée par la majorité moins 13 abstentions.

 

 

 - Il est décidé de créer un Comité d'honneur où tous les Résistants et Résistantes sont membres d'office, ceci afin d'aider et conseiller les adhérents dans leur rôle de passeurs de mémoire, sous l'égide de Roger Gaget qui les representera au bureau départemental.

 - il est décidé d'organiser une formation de nos adhérents pour intervenir auprès des élèves.

 

Mr Roger Gay, co-président sortant, est élu président du Comité.

Mr Roger Gaget, co-président sortant, élu Président d'honneur et chargé d'animer le Comté d'honneur.

 

 

Les participants ont réaffirmé leur fidélité et leur attachement aux valeurs et idéaux de la Résistance. Ils donnent mandat aux représentants du département pour intervernir en leur nom au congrès national et adopter les nouveaux statuts qui y feront débat.

 

Le Comité directeur sortant est reconduit avec  l'élection de J. de Filipis pour suppléer Jean Bathias, malade, et renforcé avec la  décision d'y adjoindre tous les présidents des Comités locaux ainsi que tous les Résistantes et Résistants.

 

c'est un moment de convivialité qui réunit autour d'un bon repas les participants

et la journée se termine par un dépot de gerbe au monument du parcours de la Résistance de Givors.

 

Le Comité départemental remercie particulièrement la municipalité de Givors pour l'aide et les moyens qu'elle a apporté en contribuant ainsi à la réussite de cette journée.

 

 

Motion adoptée par les Congressistes

 

Réunis en  congrès départemental de l’Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance du Rhône, le 27 septembre 2014, les congressistes réaffirment leur  fidélité et leur attachement aux valeurs et idéaux de la Résistance , à son programme adopté unanimement dans une France occupée.

Ils se félicite qu’après de nombreuses années de démarches et de combat , le 27 mai date de la création du CNR  soit suite au vote du parlement,  reconnu officiellement « la journée nationale de la Résistance ».

Nous demandons que les célébrations de cette journée soient prises en compte dans les villes, les départements avec une solennité équivalente aux autres célébrations nationales.

Nous rappelons notre opposition à toute journée Unique du souvenir qui dans les faits éluderait la spécificité historique de chacune des commémorations

Notre association entend aussi contribuer, en lien avec les autorités  de l’Education Nationale et les enseignants, à la célébration  de cette journée dans les différents établissements scolaires.

Car plus que jamais il est important et nécessaire de rappeler et faire connaître le contenu de l’action et de l’œuvre de la Résistance. 

En effet depuis déjà de nombreuses années on assiste à une remise en cause, avec la perspective, à terme à leur destruction, des grands acquis et orientations issues du  programme de CNR.

L’ANACR a toujours dénoncé toutes les tentatives visant à supprimer ou atténuer la portée des grandes mesures sociales et économiques mises en place à la Libération par le gouvernement, émanation de la Résistance, et présidé par le général de Gaulle, dans le but, comme l’affirmait le programme du CNR «  de faire échec aux féodalités financières, responsables du malheur de la France »

 

Soixante dix ans après, il est plus que jamais  nécessaire, d’en rappeler les principales dispositions et les valeurs de solidarité et de démocratie dont il est porteur.

 

 

Aujourd’hui on assiste à une montée des idées et des thèses qui portent le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme, la haine

Il est inadmissible, et intolérable que puissent s’exprimer au grand jour et publiquement dans le Rhône et plus particulièrement 0 Lyon «  Capitale de la Résistance » des groupes porteurs d’un message identitaire, fascisant et qui pratiquent la violence.

Ils n’ont pas leur place dans l’espace républicain. Ils ne doivent pas seulement être condamnés, mais il est nécessaire que les pouvoirs publics prennent toutes disposition pour les empêcher de nuire.

Nous réaffirmons  notre  détermination à combattre  la banalisation de ces idées qui aujourd’hui sont présentées comme une simple expression de la diversité et intégrées au paysage politique sous le prétexte fallacieux de défense des intérêts du peuple.

Même camouflé par un habillage qui se voudrait acceptable, cela doit être condamné et combattu car ce sont des idées contraires aux valeurs de la Résistance et de la République.

L’ANACR entend donner tous les éléments pour que soit démasqué en France, en Europe et dans le Monde les organisations, partis et associations  se réclamant  du fascisme ou incorporant dans leurs rangs des membres faisant référence au fascisme et au nazisme.

 

 

 

Les congressistes ont réaffirmé que notre association à la volonté de  développer et intensifier son action auprès des jeunes, au sein des écoles, collèges et lycées pour que cette période de notre histoire ne soit pas occultée ou dénaturée.

Le cycle de la vie conduit à ce que les acteurs témoins disparaissent il est donc important de ne pas laisser le champ libre à l’oubli,

Pour cela notre association prendra toute disposition pour pérenniser le travail de mémoire réalisé par l’ensemble des comités en formant des transmetteurs de cette mémoire 

Car il est nécessaire que la jeunesse puisse s’imprégner de tout ce qui a fait notre France républicaine et solidaire.

                           

 

Au sortir de la guerre , les Résistants, les peuples  espéraient un monde meilleur, plus juste et en paix, d’où le fascisme et ses horreurs auraient été extirpés à jamais.

Aujourd’hui on constate que cette espérance a été et est encore trop souvent battue en brèche.

Les participants au Congrès départemental  partagent les orientations de l’ANACR nationale pour que la paix  soit  au coeur des situations internationales.

Aujourd’hui  encore des populations, des hommes des femmes, des enfants subissent oppression et répression.

Leurs droits les plus élémentaires sont bafoués,  des populations subissent agressions, massacres pour des raisons d’hégémonie ou de différence de conviction ou de croyance.

Cela se passe bien souvent à quelques heures de notre pays.

Nous pensons à ce qui se passe dans l’Est européen ou encore au Moyen et au Proche Orient,

Ne pas se préoccuper de cela, ne pas agir pour que cela cesse  serait abandonner les valeurs universelles de liberté de droits de l’homme que portaient les Résistants.

 

Les participants au congrès  réaffirment leur volonté de fidélité au « plus jamais ça » que nous ont légué les Résistants et les Victimes de la barbarie nazie au lendemain de la guerre et de la libération des camps.

 

Nous réaffirmons notre détermination pour que se bâtisse réellement  un monde solidaire, fraternel et pacifique.

 

C’est pour cela que nous  appelons celles et ceux qui sont attachés aux valeurs de la Résistance et qui veulent les faire vivre aujourd’hui, à rejoindre et renforcer l’Association Nationale des Anciens Combattants et Amis(e)s de la Résistance (ANACR)

 

 

 

____________________________________________________________________________

 

 

 

 


Réagir

CAPTCHA