Notre Association se veut pluraliste pour combattre  les idéologies fascistes, xénophobes, racistes et le négationnisme



Comuniqué de l'ANACR Nationale Posté le 27/04/2017 - Par ANACR Nationale

 

EN FIDELITE AUX VALEURS DE LA RESISTANCE

 

En ce premier semestre 2017, le peuple français a été et est appelé - lors des élections présidentielles et législatives - à choisir celles et ceux qui auront à diriger la France dans les cinq prochaines années, à choisir des options qui engageront son destin pour plus longtemps.

 

Le résultat obtenu le 23 avril par la candidate du Front National au premier tour de l’élection présidentielle – plus de 7 600 000 voix, plus d’1,2 million de plus qu’en 2012 – soulève une vive inquiétude, car elle traduit une progression des idées xénophobes et liberticides qu’elle professe ; inquiétude d’autant plus grande que d’autres candidats, par conviction ou surenchère démagogique à visées électoralistes, s’en sont parfois fait l’écho.

 

Cette progression révèle l’ampleur de la crise morale, sociale et de la démocratie que connaît notre pays, très largement la conséquence de la remise en cause -encore accentuée cette dernière décennie - du pacte social et républicain mis en place à la Libération en s’inspirant du Programme du Conseil National de la Résistance (C.N.R.), de la remise en cause des principes de maintien de la paix, de coopération entre les nations et de solidarité entre les peuples concrétisés par la création de l’ONU en 1945.

 

Fidèle aux valeurs humanistes, patriotiques et démocratiques de la Résistance, ayant inspiré la lutte des Résistantes et Résistants, l’Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance n’a cessé, depuis sa création en 1945, de combattre la xénophobie et les résurgences du fascisme, masqué ou non,  de se prononcer pour une société juste et fraternelle, pour un monde pacifique et solidaire.

 

A l’heure où, en mai et juin prochain, les Françaises et les Français vont à nouveau devoir s’exprimer, en élisant le nouveau Président de la République et les député(e)s d’une nouvelle Assemblée nationale, l’ANACR les appelle à - en conscience et en toute liberté - prendre en compte dans la détermination de leurs choix ces valeurs exprimées par le Programme du CNR, ainsi que la nécessité de prolonger, sans faiblesse ou complaisance, le combat antifasciste des Résistant(e)s.

 

Paris, le 24 avril 2017

 

L’ANACR

 


Journée du 21 mai 2017 Posté le 15/04/2017 - Par Comité de Givors Journée Rando-Histoire

Sur les chemins du maquis

 

DIMANCHE 21 MAI 2017

St Martin  en Haut (69)

Départ de St Martin en Haut.

Salle des fêtes du Plomb

Un parcours accompagné : 14 kms.

Repas tiré du sac

Départ à 9h 30 de St Martin.

RV pour covoiturage Givors à 8h45 Parking du Moulin Madiba.

A 15h rencontre –café avec un ancien du maquis Victor CASAS.

Participation : 3 €


Disparition de notre Président National Posté le 05/03/2017 - Par Anacr Rhône Hommages

 

Le 5 mars 2017 :

 

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris cet après-midi le décès de notre Président National Louis Cortot, Résistant, Compagnon de la Libération.

Né le 26 mars 1925, il allait fêter son 92ème anniversaire à la fin de ce mois.

 

Entré dans la Résistance début 1941 à l'âge de quinze ans, il fut grièvement blessé lors des combats de la libération de Paris en août 1944.

Le 11 novembre 1944, sous l'Arc de Triomphe, il est décoré de la Croix de la Libération par le Général de Gaulle.

Louis Cortot était
- Grand Officier dans l’Ordre National de la Légion d'Honneur
- Compagnon de la Libération - décret du 8 novembre 1944
et titulaire de
La Croix de Guerre 1939-1945 avec palme
La Croix du Combattant Volontaire 1939-1945
La Croix du Combattant Volontaire de la Résistance
La Croix du Combattant 1939-1945.

 

Ils sont désormais douze Compagnons encore parmi nous.

 

Pour lire la biographie de Louis Cortot

 

Pour écouter Louis Cortot


Hommage à Roger Gaget Posté le 22/02/2017 - Par Anacr Rhône Hommages

Roger GAGET - Président d'Honneur de l'ANACR du Rhône nous a quittés.

 

C'est dans la nuit du 18 au 19 février 2017 que Roger GAGET s'est éteint à l'hôpital Lyon-Sud à l'âge de 94 ans, quelques jours après son anniversaire

(il était né le 12 février 1923 à Tarare).

 

A 19 ans, Roger, comme les jeunes de sa génération est incorporé au sein des Chantiers de Jeunesse.

Refusant le régime de collaboration de Vichy et l'occupation allemande, il déserte le 3 septembre 1943 , et après différentes péripéties, il rejoint les Maquis du Haut Jura et de l'Ain où il sera affecté aux Groupe Francs de l'Armée Secrète en lien avec le service Périclès chargé des cadres de la Résistance...

Il deviendra alors ROBIN, qui restera désormais son nom de Résistance.

 

C'est à cette époque qu'il sera nommé sergent par Romans-Petit commandant des maquis de l'Ain et du Haut -Jura. Il participera aux combat de la Résistance dans cette région, face aux forces du gouvernement de collaboration de Vichy et aux troupes allemande d'occupation, en particulier dans la région de Saint Claude où Klaus Barbie à sévi et à dirigé la répression pour tuer et déporter les populations.

Il fera partie des Résistants chargés de "boucler" pour sécuriser le périmètre autour d'Oyonnax lors du défilé des Maquis du 11 novembre 1943 sous le commandement du colonel Romans-Petit.

 

Après sa participation aux combats de la Libération, il s'engagera, comme nombre de combattants des FFI, pour la durée de la Guerre, dans la Nouvelle armée française... Il sera alors homologué lieutenant.

 

Fidèle à Tarare, sa ville d'origine, il en présidera le comité local de l'ANACR puis il sera élu à la Présidence départementale de notre association dont il deviendra ensuite le Président du Comité d'Honneur des Résistants. Etabli à Vénissieux, il apportera son concours actif à la vie locale et participera activement à notre Comité local de l'ANACR.

Attaché à la transmission des combats des Résistants et surtout à la pérennisation des valeurs de la Resistance et du message du Conseil National de la Résistance, il témoignait auprès de la jeunesse d'aujourd'hui dans les établissements scolaires ou au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation.

 

Son action de Résistant avait été reconnue et honorée par sa décoration comme Chevalier de Légion d'Honneur le 28 juin 2016.

 

L'ANACR rend hommage à un homme de convictions, à un combattant de la mémoire pour que le combat des Résistants ne tombe pas dans l'oubli...

Roger Gaget était un homme qui portait l'espérance pour un monde meilleur.

 

Lyon le 19 février 2016                                                                               

Roger GAY

                                                                                                      

Président ANACR du Rhône

 

Lire aussi l'homage de Michèle Picard Maire de Vénissieux

 


Les maquis givordins Posté le 25/01/2017 - Par Comité de Givors Journée Rando-Histoire

Une modification est apportée à cet article

 

 

GIVORS «  résiste »

Le projet du Musée :

 

Il s’étendra sur deux années 2017 et 2018 et sera consacré aux maquis givordins.

 

2017 le maquis de St André la Côte

2018 le maquis du Grisard vers St Romain en Gal

  • Ce projet a pour objectif de rappeler ou de faire découvrir  à la mémoire collective l’existence de ces deux maquis. Exposition – portraits sur les maquisards givordins, les cheminots oullinois, les FTPMOI   présents à St André pendant l’été  et témoignages filmés et vivants. Nous aurons avec nous Victor CASAS, l’un des plus jeunes membres FTP de ce maquis. Pierre FERRA  a fait halte dans ce maquis en tant que FTP.MOI. Loulou DOLCE est un témoin  actif de cette époque que nous avons sollicité.
  • Ce projet répond aussi à la volonté de dynamiser notre association, de la rendre plus présente sur le terrain, de se faire connaître et  de s’ouvrir à de nouveaux publics. Il y a aussi nécessité de trouver des fonds, vue la baisse des subventions. Il nous a semblé intéressant d’allier ce travail de transmission de la mémoire à une activité sportive et conviviale et nous avons donc choisi de proposer une journée randonnée autour de la ferme du maquis.

 

Ce projet fait donc appel à plusieurs partenariats

 

 Nous avons rencontré la mairie de St Martin en Haut  et leur avons demandé de nous apporter leur aide logistique .Nous avons fait appel ensuite à des groupes de randonneurs de Givors et Grigny pour encadrer une randonnée unique de 14kms. Nous passerons tout près de la ferme-maquis de St André la Côte.

 

 

La date arrêtée est celle du 21 mai 2017, date proche du 27 mai, Journée Nationale de la Résistance